Aller au contenu principal


Une excellente source d'informations

À travers son ambition de nourrir le monde, Olymel entretient des relations avec de multiples publics comme ses partenaires d'affaires, ses clients, ses employés, ses fournisseurs, les médias et les consommateurs. Dans ses communications, l'entreprise vise le plus haut niveau de transparence possible et pratique une politique d'ouverture pour mieux faire comprendre ses choix, ses orientations et ses réalisations.

RENSEIGNEMENTS :
Richard Vigneault
Communications corporatives Olymel s.e.c.
Tél. : (450) 771-0400
Cell. : (514) 497-1385

Publié le 22 septembre 2021

USINE DE TRANSFORMATION DE VOLAILLE D'OLYMEL À ST-DAMASE : APRÈS UN INVESTISSEMENT DE PLUS DE 30 MILLIONS$ ET LA CRÉATION DE 80 EMPLOIS L'ÉTABLISSEMENT ENTREPREND DE NOUVELLES ACTIVITÉS DE PRÉEMBALLAGE

Nouvelles

St-Hyacinthe, le mercredi 22 septembre 2021 – Après un an de travaux et un investissement de plus de 30 millions de dollars, l’usine d’abattage et de découpe de volailles de St-Damase, en Montérégie Est, a inauguré ses nouvelles installations de préemballage. Ces travaux majeurs qui ont permis de doter cette usine de lignes additionnelles de découpe, de désossage et d’emballage en cabarets et d’installer des équipements à la fine pointe de la technologie, ont été réalisés sans perturber les opérations habituelles de cet établissement, ce qui représente un tour de force. L’usine d’Olymel à St-Damase dispose désormais de la capacité de servir des clients exigeant de forts volumes de produits de volaille préemballés. Le rapatriement d’activités de préemballage, autrefois confiées en sous-traitance et exécutées aujourd’hui à l’établissement de St-Damase, permet de réduire de manière significative la manipulation et le transport des produits, offrant un meilleur contrôle de la qualité, du traitement des commandes et de la logistique. La réalisation de ce projet, livré dans les temps, a permis la création de 80 nouveaux emplois, portant à près de 500 le nombre d’employés oeuvrant dans cet établissement.

Publié le 15 septembre 2021

OLYMEL ANNONCE LA FERMETURE DÉFINITIVE DE SON USINE DE SURTRANSFORMATION DE PORC D'HENRYVILLE LES EMPLOYÉS INVITÉS À SE RELOCALISER DANS L'ENTREPRISE

Nouvelles

St-Hyacinthe, le mercredi 15 septembre 2021 — La direction d'Olymel annonce la fermeture définitive de son usine de surtransformation de produits de porc d'Henryville, en Montérégie. Cette décision prendra effet le 12 novembre prochain selon les dispositions de la Loi sur les normes du travail du Québec et entraîne la suppression de 29 emplois. Les employés affectés par cette décision, dont la plus grande partie est représentée par le syndicat des Travailleurs unis de l'alimentation et du commerce – TUAC- Local 501, en ont tous été informés ce matin par le biais d'une rencontre et d'une lettre personnalisée. Tous les employés se verront offrir une relocalisation dans les établissements d'Olymel situés à proximité, en Montérégie.

Publié le 10 septembre 2021

USINE DE TRANSFORMATION DE PORC D'OLYMEL À ANGE-GARDIEN : DÉMARRAGE D'UN 2E QUART D'ABATTAGE

Nouvelles

St-Hyacinthe, le vendredi 10 septembre 2021 — Après des travaux d’aménagement importants et uninvestissement de 3 millions de dollars, la direction d’Olymel annonce aujourd’hui le démarrage d’un deuxième quart de travail d’abattage à son usine d’abattage, de découpe et de désossage de porcs d’Ange-Gardien, en Montérégie, (anciennement Agromex - F. Ménard). Cet ajout d’activités a permis à ce jour la création de 150 nouveaux emplois, portant à plus de 700 le nombre d’employés oeuvrant dans cet établissement. Plus d’une centaine de nouveaux
postes devraient être comblés au cours des prochaines mois.

Publié le 3 septembre 2021

USINE D'OLYMEL À VALLÉE-JONCTION : REPRISE DES OPÉRATIONS D'ABATTAGE

Nouvelles

St-Hyacinthe, le vendredi 3 septembre 2021 — La direction d’Olymel annonce que les abattages de porcs ont repris ce matin à son usine d’abattage et de découpe de porcs de Vallée-Jonction, en Beauce. Tel que le prévoyait le protocole de retour au travail et tel qu’annoncé après le vote en faveur de la nouvelle convention collective, la direction de l’établissement a procédé au rappel de tous les employés. Après les opérations de maintenance et de sanitation qui se sont déroulées le 1er et le 2 septembre, l’usine reprend graduellement ses opérations avec le démarrage, ce vendredi, des quarts de travail d’abattage de jour et de soir. L’usine devrait atteindre une capacité d’abattage de 3600 porcs pour cette première journée de reprise, pour rattraper peu à peu dans les prochaines semaines sa capacité d’abattage habituelle de 35 000 porcs par semaine. L’entreprise entame ainsi un retour graduel à la normale, les activités de découpe étant planifiées pour reprendre dès mardi prochain, après le congé de la Fête du travail. Rappelons que les nombreuses mesures sanitaires afin de lutter contre la propagation de la Covid-19 sont toujours en vigueur à l’usine de Vallée-Jonction comme dans tous les établissements d’Olymel.

Publié le 31 août 2021

OLYMEL ANNONCE LA REPRISE DE SES OPÉRATIONS À SON USINE D'ABATTAGE ET DE DÉCOUPE DE PORCS DE VALLÉE-JONCTION, EN BEAUCE

Nouvelles

St-Hyacinthe, le mardi 31 août 2021 — La direction d'Olymel accueille avec satisfaction le résultat du vote des membres du Syndicat des travailleurs d'Olymel à Vallée-Jonction (CSN) en faveur de l'entente de principe et du protocole de retour au travail conclus le 29 août dernier. Ce vote, tenu plus tôt aujourd'hui, met fin à la grève déclenchée le 28 avril dernier à son usine d'abattage et de découpe de porcs de Vallée-Jonction, en Beauce. D'une durée de six ans, la nouvelle convention collective viendra à échéance en mars 2027.

Publié le 11 juin 2021

Grève à l'usine de transformation de porc d'Olymel à Vallée-Jonction : Olymel s'en remet au processus de conciliation

Nouvelles

St-Hyacinthe, le jeudi 10 juin 2021 — Après avoir pris connaissance des déclarations faites cet après-midi par les dirigeants de l'Union des producteurs agricoles (UPA), des Éleveurs de volailles du Québec (EVQ) et des Éleveurs de porcs du Québec (EPQ), sur le conflit en cours à son usine d'abattage, de découpe et de désossage de porcs de Vallée-Jonction, en Beauce, la direction d'Olymel tient à rappeler les faits.

Publié le 18 mai 2021

Québec investit 150 M$ dans Olymel

Nouvelles

Saint-Hyacinthe, le 18 mai 2021. – Le gouvernement du Québec et Investissement Québec
investissent une somme de 150 millions de dollars convertible en capitaux propres dans Olymel S.E.C. en vue de soutenir son développement et de renforcer sa compétitivité. De ce montant, le ministère de l'Économie et de l'Innovation (MEI) accorde 74 millions de dollars par le biais du Fonds pour la croissance des entreprises québécoises (FCEQ) afin de permettre à l'entreprise de réaliser des projets évalués à 315 millions de dollars. Il s'agit de la première opération dans le cadre de ce nouveau fonds, destiné à soutenir les entreprises dont les principales activités sont réalisées au Québec et qui présentent un fort potentiel de croissance ou un caractère stratégique pour l'économie québécoise. Pour sa part, Investissement Québec verse 76 millions de dollars à Olymel à même ses fonds propres.

Publié le 5 février 2021

2e Quart et création de 250 emplois à l'usine d'Olymel à Ange-Gardien

Nouvelles

CRÉATION DE 250 NOUVEAUX EMPLOIS :
OLYMEL ANNONCE UN INVESTISSEMENT POUR L'AUGMENTATION DE SES CAPACITÉS DE PRODUCTION À SON USINE DE TRANSFORMATION DE PORC D'ANGE-GARDIEN

St-Hyacinthe, le vendredi 5 février 2021 — La direction d'Olymel annonce aujourd'hui un investissement de 9 millions de dollars pour l'aménagement d'un deuxième quart de travail à son usine d'abattage, de découpe et de désossage de porcs d'Ange-Gardien (anciennement F.Ménard), en Montérégie Est, au Québec. Cet investissement créera plus de 250 nouveaux emplois et ce nouveau quart de travail de soir devrait être en opération dès le mois de septembre prochain. L'usine qui compte déjà un total de 680 employés verra ce nombre passer à plus de 900, en faisant un des employeurs les plus importants de la région.